Le stress, le mal de tête et la mâchoire (1 de 2)

0 commentaires
La posture témoigne souvent d’un état d’être.  Exemple : une personne timide et introvertie aura tendance à avoir les épaules recroquevillées vers l’avant et le dos voûté.

La mâchoire représente une partie de notre corps qui répond facilement lorsque la personne vit un stress, à savoir le serrement de dent.

Les muscles de la mastication s’attachent sur les tempes de chaque côté de la tête.  Faites un essai : mettez vos doigts à cet endroit puis serrez les dents. Vous sentirez que ça bouge sous vos doigts.

Ainsi, quand les gens vivent un stress ou qu’ils ont de la difficulté avec la notion de  lâcher-prise (ils ne veulent pas lâcher le morceau), les gens serrent mais de façon inconsciente.  C’est comme le grincement de dent durant la nuit, totalement involontaire.

La céphalée de tension (mal de tête) en lien avec la mâchoire provoque une douleur à la tête, comme un étau au niveau des tempes.



Enregistrer un commentaire