Lâcher-prise

0 commentaires
Pour faire suite à mon bulletin qui traite de la mâchoire et des maux de tête, voici une façon simple de se libérer de la tension qui en découle.

Premièrement, le fait de serrer les dents durant le jour ou la nuit correspond à une action involontaire, totalement inconsciente. L’un des points à prendre conscience, c’est justement de s’attarder à notre mâchoire surtout dans les moments de stress, soit au travail, dans le trafic... Un petit truc simple pour créer un relâchement instantané de la mâchoire, c’est d’appuyer le bout de ma langue au creux de mon palais. Vous verrez, ça relâche tout de suite.

Deuxièmement, le serrement de la mâchoire peut être la conséquence d’une difficulté avec la notion du lâcher-prise. En lien étroit avec cette notion,la sécurité joue un rôle prépondérant. En fait, la sécurité est en vous et pas ailleurs!! La sécurité peut se définir comme suit soit que malgré les pires épreuves que la vie peut vous avoir infligées, vous êtes toujours debout et vous avez agit au mieux de votre connaissance et de vos capacités.

C’est ça la réelle sécurité : je me débrouille au mieux et je passe au travers. C’est l’expression de votre adaptation selon les circonstances de la vie. Y a-t-il une personne qui peut se vanter d’être parfaite?

Quand je m’adapte à quelque chose d’inattendu, je fais référence à mon instinct de survie et de protection. Je n’ai pas besoin de tout vouloir contrôler, je vis en acceptant mes points de force et de faiblesse. J’évolue à mon rythme sur la route de mes accomplissements.

Je lâche-prise sur la perfection, sur le j’aurais donc dû, j’aurais dû être mieux. Je laisse une place de choix à mon doute et à mon insécurité en les accueillant à bras ouverts.


Enregistrer un commentaire