Le stress, le mal de tête et la mâchoire (2 de 2)

0 commentaires

D’un point de vue biomécanique, l’articulation de la mâchoire, soit l’articulation temporo-mandibulaire (ATM), peut être coincée, ce qui provoque une diduction (déviation de la mâchoire vers un côté, mal-alignement) ou un craquement lors de l’ouverture.

De plus, l’ouverture de la bouche peut zigzaguer. Une ATM serrée peut créer une mise en tension de l’occiput (la base de la tête) et du cou, puis des douleurs correspondantes.

Parfois, «c’est l’œuf ou la poule» à savoir, est-ce les muscles de votre mâchoire et la biomécanique de l’ATM qui influencent la céphalée ou le stress qui favorise la contraction inconsciente des muscles et favorise le mal de tête?

Un petit truc : massez de chaque côté de la mâchoire, en partant de l’angle inférieur vers les tempes, en faisant des rotations assez fermement. Répétez 5 fois de suite, du bas vers le haut, avant de se coucher et durant la journée, surtout si vous avez les symptômes ci-haut mentionnés.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA PARTIE 1

Enregistrer un commentaire